Séquence 1 : Dans quelles conditions s'est formé ce paysage sédimentaire ?

Il y a 1400 ans : un lac dans le cirque de Mafate !

La structure et la nature des roches sédimentaires permettent de déterminer leurs conditions de dépôts

Comment l'étude d'un affleurement de roches sédimentaires nous permet-elle de reconstituer un paysage ancien à Mafate ?

 

Doc 1 : Article du JIR le 4 avril 2004. Il y a 1 400 ans : Un lac dans Mafate !

Un géologue découvre des traces d'un ancien lac dans le bas Mafate. Les premières analyses montrent qu'il a duré beaucoup plus longtemps que les retenues temporaires du type de celle de Mahavel.

L'étude de la géologie de l'île révèle bien des surprises. “En randonnant dans Mafate, explique Marc Cruchet, du BRGM, j'ai découvert des couches de sédiments (argile) dans le lit du bras Sainte-Suzanne. Je voulais comprendre ce qu'ils faisaient là. Ce n'est pas du volcanisme, leur présence est liée à l'existence d'un ancien lac. Et le sujet me passionne parce que c'est tout à fait unique à la Réunion !” Aujourd'hui, le lieu s'appelle Deux-Bras. La piste du transfert des eaux y passe et les 4 x 4 taxi s'y arrêtent pour emmener des randonneurs fatigués vers le Port ou des Mafatais qui descendent sur le littoral.

Le lac s'étendait sur plusieurs kilomètres de long. L'enthousiasme du géologue se traduit par une étude sur place un peu plus poussée. Les résultats sont édifiants! Il y a eu un lac dans le bas Mafate pendant un siècle et demi. Les premières traces remontent à l'an 550 (après Jésus-Christ), les dernières à l'an 700 . Avec une marge d'erreur, à chaque fois, de 60 ans. La particularité de ce lac, c'est qu'il a duré très longtemps. Autrement dit, rien à voir avec les retenues temporaires de Mahavel ou plus récemment de la rivière des Pluies (dont la vidange brutale a causé la mort du journaliste du Journal de l'île Philippe Petit). Toujours rigoureux, le géologue tempère immédiatement tous les fantasmes. "Nous savons qu'il y a eu un lac, qu'il a eu jusqu'à 30 ou 40 mètres de profondeur. Il a dû se former suite à un éboulement . Son niveau n'était pas constant et aujourd'hui, on ne connaît pas son étendue réelle avec précision. Il nous manque du temps pour mieux étudier la zone." Il est probable que le climat à l'époque du lac était sensiblement différent. Comment aurait-il résisté aux crues actuelles qui charrient tant de galets ? Mais là encore, il faudra gratter le sol et analyser des fragments de végétaux pour en savoir plus. Une chose est sûre: l'étude approfondie de ce lac pourrait révéler bien des surprises. Il n'est pas impossible, en effet, de trouver sur le site des fossiles, ce qui ouvrirait bien des portes aux scientifiques.

Remarques : Les sédiments qui se déposent dans un lac correspondent principalement à de l'argile. On parle de dépôts lacustres.

 

Doc 2a : Affleurement (vue globale)

Doc 2b : Détail de la partie supérieure de l'affleurement.
Brèche de pente

 

Doc 3a : Détail de la partie inférieure de l'affleurement (document 2) : argile.

Doc 3b : Détail du document 3a

 

 

Doc 4 : Fentes de dessiccations actuelles (Argile)

 

 

 

Remarques : Lorsque des argiles s'assèchent, des fentes de dessiccation se forment dans le dépôt.

Actualisme : Théorie qui consiste à utiliser des observations actuelles pour reconstituer des faits passés qui leur ressemblent.

 

 

Questions :

1) A partir du document 2, justifie pourquoi le géologue dit qu'il a découvert une formation sédimentaire et non volcanique.

2) A partir de tes observations (photographies) et de l'article du JIR (document 1), quels éléments permettent au géologue d'affirmer qu'il y avait un lac à cet endroit ?

3) Document 1 : Comment un lac a-t-il pu se former dans la rivière des galets ?

4) Document 1 : Pourquoi le géologue pense-t-il que le climat était différent à l'époque du lac (550 à 700 après JC) ?

5) Document 4 : Actuellement, comment se forment les fentes de dessiccations ? Décris les documents 3a et 3b. Reliez-les au document 4. Que peux-tu en conclure ?

6) Décris précisément la formation géologique du document 2b. Quelle est la forme des éléments de cette formation ?. Comment s'est-elle mise en place ?

7) Reconstitue ce qui s'est passé de l'an 550 à l'an 700 dans le lit de la rivière des galets en remettant dans l'ordre chronologique les schémas ci-dessous (coupe géologique dans la rivière des galets ou vue en 3D) ; pour cela complète le tableau ci-dessous.

Schémas

Descriptions / Explications

1 :

 

2 :

 

3 :

 

4 :

 

5 :

 

6 :

 

7 :

 

8 :

 

9 :

 

10 :

 

 

Une correction sous forme d'une animation est disponible sur simple demande à l'adresse suivante : equipesvt_bourbon@hotmail.com

 

Schéma A ( coupe géologique dans la rivière des galets)

 

Schéma B ( coupe géologique dans la rivière des galets)

 

Schéma C (vue en 3D)

 

Schéma D ( coupe géologique dans la rivière des galets)

 

Schéma E ( coupe géologique dans la rivière des galets)

 

Schéma F (vue en 3D)

 

Schéma G ( coupe géologique dans la rivière des galets)

 

Schéma H ( coupe géologique dans la rivière des galets)

 

Schéma I ( coupe géologique dans la rivière des galets)

 

Schéma J (vue en 3D)

 

Activité proposée par Christophe Guillemot
Crédits photo : Christophe Guillemot et Marc Cruchet (BRGM)
Remerciements : Marc Cruchet (BRGM), Nadia Ah-Ping et Stéphane Gouret

Téléchargement du fichier