Séquence 1 : L'action directe de l'homme sur le peuplement des milieux

La disparition de la forêt Malgache.

Depuis l'arrivée de l'homme à Madagascar, une grande partie du couvert forestier d'origine de la Grande Ile a disparu. De « l'île verte » qu'elle était ,elle est devenue « l'île  rouge », car plus des 2/3 de sa surface montre la couleur rouge de son sol maintenant visible et bien souvent emporté par l'érosion et l'eau des rivières jusqu'à l'océan.

De quelle manière les activités humaines ont elles contribué à ce changement ?

 

Pour vivre et se nourrir, l'homme cultive principalement le riz, mais aussi le manioc, haricot, maÏs. Dans la majeure partie du pays, pour installer ses cultures, il défriche et brûle différentes parcelles de forêt qu'il abandonne quelques années plus tard lorsque leur fertilité diminue. Il s'agit d'une technique traditionnelle d'agriculture itinérante appelé « tavy » toujours pratiquée mais qui permet tout juste l'autosubsistance d'une population très pauvre.


Abattage des arbres

 

Mais la forêt constitue aussi pour l'homme une ressource en bois commercialisable

- comme bois de construction (charpente ,mobilier, exportation de bois précieux )
   - comme bois d'énergie après transformation en charbon utilisé pour la cuisson des aliments .

Or la demande en charbon est toujours très importante car la population augmente et le charbon reste la seule source d'énergie accessible financièrement pour beaucoup.

Photo A : Abattage d'arbres dans une forêt sèche

 
Fabrication du charbon de bois
Cuisson au charbon de bois

Photo B : Fabrication de charbon de bois.

Photo C : Cuisine au charbon de bois.


Une partie de ce charbon est fournie par des plantations d'eucalyptus (photo ci-contre) en particulier dans le centre de l'île.

Ce n'est pas le cas dans le reste du pays autour des villes comme Diégo, Tuléar et Majunga où l'essentiel du charbon provient des dernières forêts naturelles non protégées qui sont ainsi en train de disparaître avec leur faune et leur flore parfois encore inconnues.

 

La forêt est également régulièrement menacée par les «feux de brousse» qui sont allumés dans les savanes alentours par les éleveurs de zébus pour brûler en fin de saison sèche les herbes sèches et permettre la repousse plus rapide de jeunes pousses tendres.  

Photo D : Une forêt plantée d'eucalyptus.

Forêt plantée d'Eucalyptus


Questions :

1) Etablis la liste des pratiques humaines qui contribuent à détruire la forêt malgache.

2) Pourquoi l'homme a t-il planté des forêts d'eucalyptus à proximité des grandes villes?

 

Activité proposée par Catherine Buzzi