Séquence 2 : L'action indirecte de l'homme sur le peuplement des milieux

Le projet de construction de l'hôtel «Le Follies» abandonné

Le projet de construction d'un hôtel : «Le Follies» sur l'île aux Deux-Cocos, situé en plein parc marin de Blue-Bay, dans le Sud-Est de Maurice a finalement été rejeté par le gouvernement à la fin de 2000, principalement pour sauvegarder le parc marin. Cet îlot, loué par un groupe hôtelier de l'Ile Maurice, devait abriter un établissement de luxe de 72 suites.

Quel est l'impact de la construction d'un hôtel côtier sur l'environnement marin, et pourquoi le projet « Follies » a-t-il été abandonné ?

 

Document 1 : Le site : Blue Bay

Schèma d'interprétation de la photo.

Photo du site
Schèma d'interprétation

Document 2 : Extrait du EIA (environnent impact assesment : étude d'impact sur l'environnement) en vue de la construction de l'hôtel «Follies».

….. La plupart des filaos ont été enlevés sur l'Ile aux Deux Cocos, alors que les racines de ces arbres aident à stabiliser le sol sablonneux. Le dragage de 700 m3 pour la pose d'un réservoir sous terrain va émettre des vibrations de haute densité qui causeront une sédimentation certaine affectant l'écosystème marin. La baie d'embarquement sur la terre ferme prévue dans le projet «Follies», n'est pas acceptable si l'on tient compte de la zone de conservation du parc marin. Les coraux et autres formes de vie marine seront malmenés par les effets de sédimentation. Il a été calculé que la zone qui sera construite sur l'îlot dépassera les 20 %, ce qui n'est pas acceptable. La station d'épuration devra être installée sur la terre ferme et non sur l'îlot, et il est clair que le traitement des eaux usées qui devront être récupérées, selon le projet, pour l'irrigation, n'est pas une solution acceptable, car cela peut affecter la salinité de l'eau de mer dans le parc marin, sans compter que les résidus de nitrates et de phosphate vont mener à un développement accru d'algues sur le site de conservation. Il a été également noté que les conditions du bail ne prévoient pas de provision pour la construction d'une piscine qui devra être fouillée dans le sol déjà fragilisé de l'îlot. Il a été démontré qu'il y a des coraux vivant sur le tracé du trajet pour bateaux prévu dans le projet et les travaux de dragage à cet effet auraient un impact désastreux……

Document 3 : Malgré les mises en garde de l'EIA, le projet est accepté

Le parc marin de Blue-Bay a été proclamé en 1997. Le projet d'établissement hôtelier sur l'île aux Deux-Cocos a, quant à lui, vu le jour en 1988. Des habitants de Blue-Bay ont objecté à la présence d'un hôtel sur l'île aux Deux-Cocos, dès 1990. En 1992, le projet est abandonné puis repris en 1996. Les habitants de Blue-Bay et de la région créent alors l'association Eco-Sud qui associée à d'autres ONG comme la Mauritius Marine Conservation Society (MMCS) se mobilisent alors contre ce projet hôtelier. Ils font circuler une pétition qui recueille 6 000 signatures. Mais en 1998, le Parquet donne un avis favorable au projet hôtelier. Celui-ci va donc de l'avant et les travaux préliminaires débutent à la fin du mois d'août 2000.

Document 4 : La construction de l'hôtel abandonnée

Les travaux préliminaires consistaient à aménager une marina sur la terre ferme et une base d'opération pour les travaux de construction de l'hôtel. Ceux-ci provoquèrent des dégâts dans le parc marin. Les scientifiques de la MMCS effectuent alors assez rapidement un état des lieux du parc marin de Blue-Bay. Les premières constatations sont alarmantes : l'acidité dans l'eau est anormalement élevée et une couche de sédiments recouvre les coraux sur plusieurs dizaines de mètres à proximité de la côte. Selon la MMCS, une partie des coraux du parc marin, qui constituent un ensemble unique au monde, étaient sérieusement endommagés. Elle s'est alors mobilisée, ainsi que l'association Eco-Sud contre ces travaux préliminaires. Suite à ces évènements, le projet hôtelier fut abandonné mi-septembre 2000.


Document 5 : Les coraux dans le parc marin avant les travaux : corail laitue en bonne santé.

Document 6 : Les coraux dans le parc marin après le début des travaux  préliminaires : corail laitue mort étouffé par la boue apportée par les travaux.

4
44


Questions :

1) Document 1 : Repére sur la photo le site de construction de l'hôtel et le site servant de base d'opération sur terre. Entoure les en rouge.

2) Documents 2 et 3 : La construction de l'hôtel était-elle prévue d'être bénéfique pour l'environnement? Pourquoi alors, d'après vous, la construction de l'hôtel a-t-elle été autorisée?

3) Documents 4, 5 et 6 : Pourquoi le projet « Follies » a-t-il finalement été abandonné?

4) À partir de cet exemple explique comment l'homme peut avoir une action indirecte sur le peuplement des milieux, et dégrader les milieux naturels.

 

Activité proposée par Nathalie von Arnim