Séquence 1 : L'action directe de l'homme sur le peuplement des milieux

Comparaison d'une forêt naturelle et d'une forêt plantée

En plusieurs endroits de l'île de la Réunion, vous pouvez découvrir des forêts naturelles (non ou peu modifiées par l'homme), forêt de Bois de couleurs, forêt à Tamarins,.... Mais vous pouvez aussi trouver des forêts plantées par l'homme, forêt de Cryptomeria plus connue sous le nom de "sapin".

Quelles modifications sur le peuplement des milieux à entraîner cette intervention de l'homme?

 

Doc 1 Sur cette photo de la Plaine des Chicots à proximité de Mamode camp, vous pouvez voir une forêt de Bois de couleurs des Hauts reconnaissable par ces arbres de couleurs et de tailles différentes, et une forêt de Cryptomeria reconnaissable par ces arbres identiques d'un vert foncé homogène.

1.a Vue de la Plaine des Chicots à proximité de Mamode camp

Paysage de la plaine des chicots

Doc 2 Une forêt de Bois de couleurs des Hauts

forêt de bois de couleurs des hauts

La forêt de Bois de couleurs des Hauts.

Cette forêt est présente tout autour de la Réunion entre 800-1000 m et 1700-2000 m d'altitude.

Il règne dans cette une forêt une humidité quasiment permanente permettant le développement d'une végétation exubérante.

On y trouve de très nombreuses espèces indigènes et endémiques. C'est le monde des fougères arborescentes (fanjans), des mahots, du bois de tambour, des mapous,... Mais cette forêt est surtout caractérisée par l'abondance des fougères, mousses, orchidées et autres épiphytes qui poussent sur le tronc des arbres...

On y rencontre aussi de nombreux "oiseux pays"; le Merle pays au chant caractéristique, le Tec-tec avec sa tache roux orange sur la poitrine, le Z'oiseau blanc avec son croupion blanc,...


Doc 3 Une forêt de Cryptomeria

La plantation de forêt de Cryptomeria a commencé à la Réunion en 1952-53. Elle couvre actuellement une surface de 2600 hectares, située entre 900 et 1600 m d'altitude dans les Hauts du Brûlé, la Petite Plaine, les Hauts du Tévelave, le plateau de Bébour,...

Le Cryptomeria (originaire du Japon) est un conifère au fût droit atteignant 25 m de hauteur, il apprécie les précipitations abondantes et un bon ensoleillement. Relativement résistant au cyclone, il parait donc parfaitement adapté à la Réunion. Il est exploitable dès l'age de 35-50 ans, sa culture nécessite des élagages pour obtenir un bois sans noeud.

Il est utilisé localement pour faire du bois de coffrage, des clôtures, des aménagements intérieurs, mais aussi des "kiosques", lieux privilégiés de pique-nique...

Tous les arbres d'une parcelle sont de la même espèce et de la même taille. Le sous bois est très pauvre et parfois colonisé par des plantes exotiques envahissantes (longose, arum). On y entend très peu d'oiseaux.

forêt de cryptomeria

 

Questions :

1) Document 1. A partir de la photo du paysage du massif de la plaine des Chicots ( clique sur "visualisation des limites du relief"), fais un schéma de ce paysage en représentant la forêt de Cryptomeria d'une couleur et la forêt de Bois de couleurs des Hauts d'une autre.

2) A l'aide des informations présentent dans les documents 2 et 3, compléte le tableau comparatif ci-dessous.

 

Diversité des espéces végétales

Origine des espéces végétales

Taille et aspect des arbres

Diversité des espèces animales

Forêt de Bois de couleurs des Hauts

 

 

 

       

Forêt de Cryptomeria

 

 

 

       

3) D'après le document 3, dans quel but l'homme a t-il été amené à planter des forêts de Cryptomeria sur l' île?

4) Quelles sont les conséquences, directes et indirectes, du remplacement d'une forêt de Bois de couleurs des Hauts par une forêt de Cryptomeria?

 

 

Activité proposée par Philibert Bidgrain en collaboration avec la "Réserve de la Roche écrite"